omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-montres-militaires
omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-montres-militaires omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-boutique-montres omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-dial-cadran omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-achat-vente omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-expertise-montre omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-bracelets-vintage omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-en-provence omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-paris-marseille seamaster-spectre-omega-vintage-modele-30-watch-montre-mostra-store-boutique-shop-aix-paris omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-marquages-militaires omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-reparations omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-watchcertificate omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-calibre-286 omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-clibre-omega-286 omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-reparation-montres omega-seamaster-30-vintage-military-watch-royal-air-force-singapore-air-defence-command-mostra-store-aix-army-watches omega-seamaster-spectre-vintage-military-watch-mostra-store-aix-1963-montre

seamaster 30 spectre vintage
Military Intelligence

ANNEE : 1964
2 950,00 €
TTC
Quantité

Marque Omega
Modèle Calibre 286
Version Military Intelligence
Référence fabricant 135.007-64
Année 1964
Type de mouvement Mouvement mécanique à remontage manuel
Matière du boitier Acier
Matière du bracelet Cuir
Contenu livré Écrin de voyage Mostra
Prix
2 950,00 €
TTC
Certificat Certificat d'Authenticité
Référence Mostra MS0221239

Spécifications

Neuf / Occasion Produit d'occasion
Référence calibre fabricant Calibre Omega 286 à 17 rubis
Taille du boitier 39 mm
Entre-corne 18 mm
Type de verre Verre Plexiglas
Cadran Noir à index triangulaires type 0665
Boucle Ardillon
Type de Bracelet Bracelet d'origine de dotation
Longueur Bracelet mini 14 cms
Longueur Bracelet maxi 20 cms
Couleur du bracelet Gris
Spécificités Rare montre de dotation d'origine Brittanique des forces armées de la ville de Singapour

mostra-store-montre-seamaster-omega-military-aix-spectre-vintage

Dans le Milieu des années soixante, le ministère de la défense britannique va commander une série de montres, qui tranche singulièrement avec ses habituelles commandes chez les fabricants et fournisseurs de montres militaires. L'intitulé officiel du marché est: la fourniture de montres à l'attention des forces de police et de sécurité militaire des villes et protectorats issus de l'ancien empire colonial et du Commonwealth. A cette époque ces villes et territoires entrent dans une nouvelle Ère qui les voient s'émanciper et devenir indépendants de l'administration de sa Majesté. En parallèle, en pleine guerre froide, le gouvernement conservateur sous les directives de son premier ministre Alec Douglas Home va en réaction aux différentes affaires d’espionnage au royaume-uni, initier un programme de défense en renforçant les moyens du MI.6 et lui permettre, de mettre sur pied un large programme d'opérations extérieures pour contrer la menace des soviétiques et de ses alliés du pacte de Varsovie. C'est le temps des espions, époque qui verra le public s'enticher de nouvelles icônes comme Sean Connery dans 007 au cinéma, les livres d'OSS 117 et de sujets ayant pour trait les opérations spéciales d'agents très spéciaux...

L'usage de montres militaires britannique de dotation est une norme à cette époque. Depuis la première guerre mondiale, les agents anglais et personnels militaires, sous l'autorité de sa Majesté, ont traditionnellement dans leur équipement de dotation une montre caractéristique frappée du broad-arrow, avec un cadran noir luminescent, (au Tritium qui remplacera le Radium utilisé à l'origine). Un bracelet spécifique aux unités anglaises, qui s'adapte aux boitiers à pompes fixes et d'un fond de boitier avec marquages de dotation.

Pour l'émancipation de ces nouvelles unités constituées sur la voie de l'indépendance, choix est fait de ne pas fournir de bracelet (les contraintes d'usages dans ces protectorats étant très différents) et de ne plus doter les boitiers de pompes fixes ainsi que de ne pas  frapper les boitiers du broad arrow, symbole de prossesion de la Royal Navy et plus généralement de la couronne britannique. Le Gouvernement travailliste d'Harold Wilson, élu en octobre 1964, va poursuivre ce programme et toujours en parallèle, dans un soucis d'économie et de discrétion, utiliser une partie de ces montres commandées pour doter aléatoirement les agents de renseignement anglais infiltrés ou détachés dans les protectorats.

En filiation directe de ce marché, et issue des stocks gouvernementaux anglais, cette montre de dotation militaire répond aux spécifications du cahier des charges du ministère de la défense britannique exposé en haut de page (pas de broad arrow et pas de pompes fixes) et ses numéros de série et de mouvement indiquent une fabrication par omega en 1964 (indication sur le fond du boitier, mouvement manufacturé en 1963). Le fond vissé de la boite est caractéristique des montres militaires anglaises, (la maintenance de ces montres de dotation étant prévue pour être assurée par les services d'entretien britanniques). Ces montres resteront en dotation jusque dans les années soixante dix.

Cadran à index triangulaire rehaussés au Tritium avec chiffres, Le modèle Seamaster a été choisi par Omega en hommage aux productions à l'attention des forces de renseignement militaire anglaises pour concevoir la série spéciale de seamaster 300 du Spectre référence 233.32.41.21.01 de 2015 dans le film de l'agent 007 James Bond. Coïncidence qui aurait son importance ... la référence du modèle vintage commandé par le ministère de la défense britannique et distribué dans le marché indiqué au début de ce descriptif porte le numéro de modèle 135.007 suivi de l'année de production, ce qui laisserait à penser que Ian Fleming, officier de renseignement naval et auteur des romans de l'agent de sa gracieuse Majesté est été doté en son temps de ce type de montre, montre qui lui aurait inspiré le numéro identifiant 007 du célèbre James Bond ?

Le mouvement de cette montre est le calibre Omega 286, dernière évolution du vénérable Calibre Omega 30sc développé dans les années quarante et qui a équipé bon nombre générations d'Omega militaires anglaises. Ce mouvement résistant et fiable est doté de dix sept rubis et tourne à la vitesse de dix huit mille alternances par heure. Sa réserve de marche se monte à quarante cinq heures.

Cette montre omega seamaster 30 de 1964 à cadran noir attribué selon le marquage au dos du boitier aux lots de montres distribuées sur le secteur Asie est attribuée aux forces aériennes de la république de Singapour (SADC) pour Singapore Air Defence Command. Cette montre fait partie des montres cédées après utilisation en 1968 par le ministère de la défense britannique à la République de Singapour (Elle sera utilisée initialement par le Secret Inteligence Service (military intelligence section 6, plus connu sous la dénomination MI6) et les unités de la Royal Air Force et des détachées par la Grande Bretagne dans la formation d'une défense indépendante des anciens comptoirs et protectorats coloniaux comme Hong-kong, Macao ou Singapour.

Sur un point de vue purement collection, cette montre Seamaster 30 constitue un des rares modèles de montres militaires d'origine anglaise élaboré par Omega sur une construction atypique (le bracelet sur ce modèle, est facilement substituable par un modèle civil classique puisque les pompes de fixation du boitier sont libres), le discret marquage, ne comporte pas de broad-arrow et seul, le fond coté extérieur du boitier porte les marques de points d'ouverture caractéristique des montres militaires anglaises. Sur un plan plus général, pour le grand public ou les aficionados et fans de la série des James Bond, il est très intéressant d’acquérir le modèle original qui a inspiré la production du très recherché modèle Omega Seamaster 300 du Spectre dans le film de James Bond interprété par Daniel Craig en 2015. Une série limitée qui s'appuie sur ces montres d'agents aux rôles discrets dont l'histoire de la guerre froide est jalonnée, et qui de plus convient à tous les poignets et tous les styles.

  • Montre militaire mécanique britannique à remontage manuel.
  • Cadran noir à index et chiffres luminescents tritium.
  • Aiguilles horaires Flèches luminescentes avec seconde centrale.
  • Verre plexiglas et inscriptions blanches.
  • Calibre Omega 286 à dix-sept rubis, 18 000 alternances par heure.
  • Réserve de marche de quarante-cinq heures, fonction stop seconde.
  • Boitier waterproof de 35 mm à fond vissé, couronne à 3 h.
  • Bracelet vintage de dotation à ardillon métallique.
  • Boitier, mouvement et cadran signés.
  • Marquages militaires de dotation au dos du boitier.
  • Écrin de voyage Mostra, montre en parfait état de fonctionnement.
2 950,00 €
TTC
Quantité

Vous aimerez aussi...